La Maison de Vie

la Maison de VieUnique en Europe, La Maison de Vie offre des courts séjours d’hébergement (2 semaines) à celles et ceux qui traversent des moments difficiles liés notamment à l’isolement, la lassitude, le rejet ou aux phénomènes de discrimination subie ou ressentie. Elle apporte, dans un cadre champêtre agréable, reposant et apaisant, un moment de réconfort et d’écoute où chacun peut (re)consolider ses propres forces face à une maladie chronique invalidante à long terme.

La Maison de Vie alterne dans l’année trois types de séjour : les séjours individuels et de famille, les séjours thématiques et les séjours associatifs.

Au cours de son séjour, le résident peut parler sans être jugé. Le cadre de confiance établi, il peut dire ce qu’il n’a jamais dit auparavant. Il retrouve un rythme de vie équilibré (repas, sommeil) loin des contraintes du quotidien. C’est notamment vrai pour les mamans débarrassées un temps des tâches ménagères.

La Maison de Vie offre au résident la possibilité de sortir de son quotidien, de ses difficultés et de prendre le temps de réfléchir à sa vie; mais aussi de rompre son isolement, en rencontrant d’autres personnes concernées par le VIH, en partageant leurs expériences. Très souvent, les liens sociaux créés à La Maison de Vie perdurent au-delà du séjour, permettant à chacun de recréer autour de soi un réseau solidaire et compréhensif.

À La Maison de Vie, tout est fait pour que chacun (re)trouve le désir et le plaisir de prendre soin de soi. À travers les multiples ateliers, activités, sorties proposés, le résident prend conscience du « souci de soi ». Sa participation aux ateliers et activités de « bien-être » lui (re)fait prendre conscience de son corps, consolide ou renforce son estime de soi, bien utile et nécessaire pour mieux affronter les aléas de la maladie. Être acceptée et reconnue comme une personne à part entière et pas seulement comme une personne malade.

La Maison de Vie favorise également le réinvestissement dans des projets personnels ou professionnels, en permettant à chacun de prendre conscience de ses compétences. Elle peut également favoriser une reprise de contact avec des proches (famille, amis) que la maladie a éloignés.

Ré-ouvrir des possibles quand la maladie renferme souvent sur soi, favoriser les déclics générateurs d’une meilleure prise en charge participent des missions de La Maison de Vie. Ce travail est mis en oeuvre, grâce à nos permanents, intervenants et bénévoles, à travers une pratique professionnelle axée sur l’écoute, le counseling et l’accompagnement, qui laisse toute sa place à la personne accompagnée. Nos ateliers et interventions sont conçus comme des intermédiaires, des supports de médiation permettant une prise de conscience en recréant une dynamique de vie.

Site web : http://www.fightaidsmonaco.com/